Vive tension entre Tomaïno Ndam, la maire de Foumban et le préfet du Noun

Ce mercredi, Tomaïno Ndam, la maire de Foumban, a envisagé la formation des agents communaux de la mairie qui doivent percevoir les taxes. Informé, le préfet du département du Noun, aurait ordonné l’arrestation du responsable de la formation.

Depuis des heures, la ville de Foumban, une commune située dans la région de l’Ouest au Cameroun, est bloquée. Tout a commencé ce mercredi, 21 octobre 2020 lorsque Tomaïno Ndam, la maire de Foumban a envisagé la formation des agents communaux de la mairie qui doivent percevoir les taxes.

Informé, le préfet du département du Noun, Donatien Boyomo, est descendu enlever ces formateurs venus de Yaoundé pour les amener dans son bureau. Il aurait par ailleurs ordonné l’arrestation du responsable de la formation des policiers municipaux de la commune de Foumban.

Des échanges violents entre Tomaïno Ndam et le préfet

En réaction, madame le maire s’est rendu à la préfecture. Les échanges avec le préfet sont violents, selon plusieurs sources. C’est ainsi que les agents de la préfecture ont riposté. Des centaines de partisans de Tomaïno Ndam sont allés bloquer la route et brûler des roues. La tension est à son comble entre les deux camps.
Une réunion de crise se déroule, actuellement, à la préfecture en présence de Mme le maire de la commune de Foumban. Selon plusieurs sources crédibles, le préfet propose de s’engager à signer la décision portant recrutement des jeunes dans la police d’hygiène et non municipale.

Cette autorité administrative exige, en effet, le retrait du sous-officier comme formateur. Une décision qui ne rencontre guère l’assentiment de l’élue locale. En attendant de trouver un terrain d’entente, les manifestations de protestation se poursuivent en ce moment. Plusieurs sources soulignent que le préfet aurait été agressé ce jour dans son bureau par une maire en colère.

Rappelons que la mise en place d’une police municipale dans cette ville oppose, depuis le mois d’août 2020, le préfet à la maire, P. Ndam Njoya, l’initiatrice de la police municipale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici