Alassane Ouattara : « il est temps que Laurent Gbagbo rentre en Côte d’Ivoire »

Le chef de l’Etat ivoirien se dit favorable à un retour de son adversaire politique au pays. D’ailleurs, son passeport est en cours de délivrance.

À quatre jours de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara était l’invité de RFI et France 24. Dans un entretien exclusif, il a répondu mardi soir, à plusieurs brûlants de l’actualité. D’abord concernant sa candidature à la présidentielle de ce samedi 31 octobre.

« C’est mon amour pour mon pays qui me pousse à être candidat. Avec moi, la défaite [de mes adversaires] est certaine. C’est pourquoi ils décident de ne pas y aller. » Un report du scrutin est-il possible après toutes ces tensions ? « Ce serait un parjure, car la Constitution fixe l’élection au dernier samedi d’octobre. Elle aura donc lieu à cette date. »

Pour ou contre le retour de Laurent Gbagbo ?

S’agissant d’apaiser les tensions avant le rendez-vous dans les urnes, Alassane Ouattara dit avoir tendu la main. « J’ai marqué ma disponibilité, mais le président Bédié n’en veut pas, je ne vais pas le bousculer. », réplique le chef de l’Etat.

Pour ou contre le retour de Laurent Gbagbo ? « Son passeport est en cours de délivrance, il a déjà fait 9 ans [de prison] et je trouve qu’il est temps qu’il rentre en Côte d’Ivoire. »  Pour ce qui est de la présidentielle de 2025, le président sortant dit qu’il ne souhaite pas être candidat. « Cela suffit comme ça. C’est un sacrifice que je fais pour cette année. Alors, [pour 2025], il me serait difficile, même impossible [de me présenter] et j’espère que la Constitution va nous régler le problème. »

Les Ivoiriens ont rendez-vous ce samedi pour le premier tour de la présidentielle. Près de 7,5 millions électeurs sont appelés à choisir le futur président de la République. A quatre jours du scrutin, moins de la moitié des électeurs inscrits se sont déplacés pour la récupérer leurs cartes. Soit trois millions d’inscrits à avoir effectivement récupéré le précieux sésame au terme de la période de distribution des cartes. Ce qui fait un taux de de retrait des cartes de 41%, informe RFI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici