La RDC et les Etats-Unis s’engagent à renforcer leur coopération militaire

Les documents ont été paraphés mercredi à Kinshasa par l’ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Mike Hammer,  et le ministre congolais de la Défense, Aimé Ngoyi Mukena, en présence du Président Félix Tshisekedi.

La République démocratique du Congo (RDC) et les Etats-Unis ont signé, mercredi 28 octobre 2020 à Kinshasa, un protocole d’accord de renforcement de leur coopération militaire.

D’après l’ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer, il s’agit d’un « programme ambitieux mais noble » qui va permettre à son pays de poursuivre ses interventions en faveur de la RDC.

L’accord porte sur quatre axes : la coopération civilo-militaire, les communications stratégiques, le soutien technique à la construction, et le soutien de l’apprentissage de l’anglais ».

Engagement pour la sécurité et la paix

« Aujourd’hui,  comme un signe de notre engagement,  envers notre partenariat privilégié, pour la paix et la prospérité, j’ai le plaisir de prendre part à la signature de ce protocole d’accord important entre les Etats-Unis et la RDC qui signale la relance et la redynamisation de la coopération militaire entre nos deux nations », a déclaré le diplomate américain.

Il a insisté sur le fait qu’ « avec ce protocole d’accord, les Etats-Unis montrent leur engagement à travailler avec la RDC pour l’amélioration des deux forces armées et la croissance continue des relations entre nos deux pays ».

Les FARDC appelées à rompre avec les bandes armées

Les USA ont à cet effet, appelés les Forces armées  (FARDC) à rompre les liens que certains officiers ont tissé avec certains de ces groupe armés. En retour, les autorités congolaises, ont souligné que les FARDC doivent tenir pour responsables ceux qui minent leur fière institution en recherchant des gains financiers personnels.

« Nous constatons des progrès et nous savons que c’est difficile. Mais, davantage d’efforts s’avèrent nécessaires. Les professionnels au sein des FARDC méritent mieux, ils ne devraient pas servir aux côtés de ceux qui font passer leurs intérêts personnels avant ceux  de la nation », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici