Valséro : « nous ne méritons pas d’avoir les fêtes de fin d’année »

Artiste engagé et allié de Maurice Kamto, le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) dans un direct sur sa page Facebook ce mardi 17 novembre 2020, il  demande aux camerounais de prendre conscience de la situation sociopolitique du moment dans notre pays.

« Je voudrais dire une chose importante au peuple camerounais. Nous n’arriverons pas à effacer les images des massacres, les images de souffrance et de misère qui sont des réalités au Cameroun, en fermant les yeux ou en détournant le regard. Vous savez pourquoi ? Parce que nous ne sommes pas des bêtes. Ce n’est pas parce que ceux qui nous dirigent ont décidé de nous traiter comme des bêtes, que nous allons devenir des bêtes. Nous n’allons pas nous transformer en des chats et des moutons », affirme Valséro ce mardi.

Pour lui, bien que silencieux, le peuple connait la vérité. « Nous sommes des êtres humains avec des réactions des êtres humains. Ce n’est pas parce que ce gouvernement a décidé de nous mentir que nous ne connaissons pas la vérité. Même ceux qui nous dirigent connaissent la vérité », ajoute le rappeur.

Nord-Ouest

« Ils ont tout simplement peur de cette vérité. Quand ils dorment ils se posent la question de savoir où est Paul Biya ? Même les gens qui viennent vous montrez des photos de Paul  Biya savent qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Ils ont juste choisi la lâcheté et la peur », poursuit-il.

Pour lui, les camerounais préfèrent imaginer qu’ils vivent dans un cauchemar et qu’ils vont se réveiller. « Non les gars, ce n’est pas un cauchemar, vous êtes éveiller. La situation du Cameroun est bien une réalité. Nous ne méritons pas d’avoir les fêtes de fin d’année. Cela  ne doit pas annuler les cris de la souffrance dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest et dans les familles », conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici