Brenda Biya : « je travaille dure et je m’en fou des nerveux, les cordes toujours disponible pour les jaloux »

La fille du couple présidentielle a fait une sortie sur sa page Facebook, où elle nargue les membres de la Brigade Anti-Sardinards qui veulent lancer un assaut dans un hôtel où elle loge actuellement à Paris en France.

Le sujet est dans tous les échanges sur la toile camerounaise depuis quelques heures. En effet, Brenda Biya, la fille du président de la République du Cameroun est logée au Plaza Athénée à Paris. Ce mercredi 14 octobre 2020 en soirée, les membres de la Brigade Anti-Sardinards (BAS) ont fait irruption dans cet hôtel pour demander son départ. Ceux-ci ont d’ailleurs donné deux jours  aux responsables de l’établissement hôtelier afin qu’elle libère l’hôtel.

Une vidéo pour le besoin de la cause circule d’ailleurs sur la toile. Brenda Biya n’est pas  insensible à cette manœuvre de la Brigade Anti-Sardinards (BAS), quelques heures après, elle a fait un message annonçant la disponibilité des cordes pour les jaloux.  « Je ne compte pas sur les gens.  Je travaille dure et je m’en fou des nerveux, les cordes toujours disponible pour les jaloux.  Bonne nuit», poste la fille du locataire d’Etoudi, le palais  du peuple camerounais.

Internet donne trop le faux

Ce n’est pas la première fois que la fille du vieux lion,  très active sur les réseaux sociaux s’adresse ainsi sur les réseaux sociaux. Le 31 août 2020, elle avait fait un post sur sa page Facebook où elle indiquait qu’il y a du tout-venant sur internet.

 « Il faut avoir le temps pour être un Hâter hein. Jamais je ne prendrais mon temps pour insulter quelqu’un que je ne connais pas sur internet. Internet donne trop le faux courage aux gens », avait-elle écrit pour dénoncer ceux qui postent des commentaires sur sa page Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici