Mali : l’hommage aux victimes d’un poste de sécurité démarre à minuit

Le Chef de l’État,  Bah N’DAW a décrété 3 jours de deuil national à compter du jeudi 15 octobre 2020 à 00 heure, suite à l’attaque du 13 octobre 2020 du poste des Forces armées maliennes (FAMa) de Sokoura, ayant occasionné des victimes civiles et militaires », a annoncé la Présidence malienne.

Tous les drapeaux sont en berne dès 00 heures au Mali. En raison de la mort de 12 militaires dans une attaque qui a visé le mardi 13 octobre  le poste des Forces armées et de sécurité de Sokoura (Centre).  En Conseil des ministres, le chef de l’État malien «a présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaité un prompt rétablissement aux blessés ».

Dégâts collatéraux

Un renfort de l’armée dépêché sur les lieux a été victime d’un assaut réalisé avec l’explosion d’un engin et d’une embuscade au pont de Parou (centre).

En outre, douze individus qui se rendaient à la foire hebdomadaire de Bankass (centre), et dont le bus « suivait le renfort de l’armée », ont aussi perdu la vie dans cette seconde attaque, a indiqué une source policière.

C’est le bilan le plus lourd depuis le renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le 18 août dernier. Selon une source militaire, le camp de Sokoura a été attaqué par « des terroristes infiltrés ».

Péril dans la demeure

En tout cas, cette double attaque intervient quelques jours seulement après la libération de quatre otages. Il s’agit du leader de l’opposition Soumaïla Cissé, de l’humanitaire française Sophie Pétronin et de deux ressortissants italiens. D’ailleurs certaines familles craignent la libération d’une centaine de jihadistes en échange des personnalités.

En contrepartie, un nombre important de jihadistes, jusque-là dans les prisons maliennes, ont recouvré la liberté. En plus du versement d’une rançon. Dans le centre du Mali, le groupe jihadiste dirigé par Amadou Koufa est très actif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici