Dans une série de révélations effectuées il y a quelques heures sur son compte Facebook, le journaliste a pris à contrepied la vague de soutien à l’endroit de la députée Pcrn. Romaric Tenda affirme mordicus que Nouraine Foster s’est illustrée par un comportement de défiance vis-à-vis de l’ordre public.

Après avoir recoupé l’information de sources policières, il ressort clairement que la députée Pcrn s’est distinguée par une volonté manifeste de braver l’ordre public. En effet, après avoir fermés l’axe principal de la mosquée sur lequel le gouvernement était en prière avec les musulmans, les policiers qui dirigeaient la circulation ont expressément laissé les voies de contournement sur lesquelles les véhicules pouvaient passer sans venir tomber dans les bouchons.

D’après ladite source policière, l’on a proposé à plusieurs endroits à la députée de passer sur une autre voie pour pouvoir continuer sa route pour le Noun, elle s’est entêtée et a décidé de braver l’ordre établi.

Si je m’arrête sur ce fait rapporté par une source policière présente sur les lieux, il est clair que l’honorable a voulu user de son pouvoir pour se faire voir. De ce fait, il est inconcevable de supporter de tels agissements. Quand on est députée, on l’est également dans le respect de l’ordre établi. Vous ne pouvez pas braver expressément un ordre sous le prétexte que vous êtes députée et vous souhaitez que l’on soit d’accord avec vos agissements. Mea Culpa à cet homme en tenue qui ne faisait que son boulot. Même si je condamne fermement le fait d’avoir violenté l’honorable Pcrn. Car tout compte fait, c’est lui l’homme en tenue et pour la circonstance il a l’autorité nécessaire de la recadrer mais pas dans la violence. En plus, il a manqué de tact et d’élégance envers une femme. Ce n’est pas cool. Il devait garder son sang-froid.

Mais l’on ne peut faire le reproche aux députés Rdpc d’utiliser leurs pouvoirs pour braver l’ordre en république, et se comporter de la même manière lorsqu’on est députée de l’opposition alors qu’on a juré de faire mieux.

Certains députés mis au courant de la situation, fustigent le comportement de la députée Pcrn. L’un est allé jusqu’à dire à nos sources je cite : « ça aurait pû se gérer. Elle part enlever les barricades carrément en sachant que les autres vont riposter. Il y a des choses qu’on ne fait pas si on prétend au respect ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici