Justice: Voici pourquoi la Fondation Ayah demande 5 milliards à Ernest Obama

• C’est dans l’affaire de diffamation et dénonciation mensongère• La fondation et la famille Ayah reclament 5 milliards en guise de dédommagement

• L’affaire a été renvoyée au 14 septembre 2021

Ce mardi 10 août 2021, Ernest Obama s’est présenté au Tribunal de première instance (TPI) de Yaoundé comme souhaité par le juge. L’affaire a été renvoyée au 14 septembre 2021 pour permettre la cour d’appel de statuer sur la compétence du Tribunal de première instance (TPI).

Ayah Ayah Abine, le directeur de la fondation éponyme et fils de l’ancien magistrat anglophone Ayah, avait porté plainte contre le journaliste et plusieurs différents médias pour «diffamation et dénonciation mensongère». C’est suite à des commentaires d’Ernest Obama sur des déclarations faites par Paul Atanga Nji, laissant entendre que Ayah Fondations, serait complice des actes terroristes perpétrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

A sa sortie de l’audience, le Président de la Fondation AYAH est resté sur sa position.
« L’affaire sera jugé et la lumière vaincra les ténèbres. La justice n’est pas la guère mais l’injustice déclanche des guerres. Le combat (pour la vérité) continue. », a-t-il déclaré.

La fondation et la famille Ayah reclament 5 milliards d FCFA pour les préjudices causé par Obama et le groupe Anecdote.

Affaire Ayah: violent accrochage entre Ernest Obama et un huissier de justice

Le patron de la Télévision B-News1 a rabroué de son bureau sis à Odza à Yaoundè, lundi 02 août 2021 un huissier venu lui remettre une énième notification de la justice afin qu’il se présente au tribunal le 10 août prochain dans l’affaire qui l’oppose à la Fondation Ayah, a appris www.camerounweb.com.

En effet depuis 20 mois aujourd’hui que Ayah Ayah Abine, le président de la Fondation Ayah a saisi le tribunal de première instance de Yaoundè Centre Administratif contre Ernest Obama, le Groupe l’Anecdote et cie, pour les motifs de Diffamation, propagation de fausses nouvelles, chantage etc, le DG de B-News1 n’a jamais daigné se présenter au tribunal.

Le 13 juillet dernier, le tribunal de première instance de Yaoundé Centre administratif s’est déclaré compétent à juger l’accusé et a reporté l’affaire au 10 août prochain pour ouverture des débats. C’est ainsi que l’huissier de justice en question est allé rencontrer l’ancien Journaliste de Vision 4 afin de lui remettre la notification. Courroucé, Ernest Obama l’a menacé et chassé de son bureau comme un malpropre.

Rappelons que courant 2019, Ernest Obama, lors d’une émission sur Vision 4, avait accusé la Fondation Ayah de l’achat, de l’importation et la livraison des armes aux séparatistes ambazoniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici