Bafut: Voici comment un gendarme tué en plein ébat s3xuel par les sécessionnistes

• Les sécessionnistes ont attaqué la brigade de Bafut survenue le dimanche 26 sept 2021• Deux gendarmes ont été tués

• Un gendarme a été tué en plein ébat ****** avec une jeune femme

C’est ce qui ressort des nouvelles révélations du lanceur d’alertes camerounais N’zui Manto suite à l’attaque surpris des ambazonniens contre la brigade de Bafut survenue le dimanche 26 sept 2021.

En effet, selon N’zui Manto le bilan passe désormais à 2 gendarmes tués lors de la fusillade. Il souligne que, le plus rocambolesque de l’histoire c’est la découverte d’une fille, toute nue, dans l’une des pièces de la brigade. Il précise que cette dernière était en plein ébat ****** avec l’un des gendarmes décédés au cours de l’attaque.

La jeune femme a été arrêtée, interrogée puis relâchée par les combattants sécessionnistes. Toute en larmes, elle a avoué les faits dans une vidéo diffusée par les sécessionnistes.

Il faut rappeler qu’une opération conjointe de deux groupes de combattants sécessionnistes d’Ambazonie notamment les « 7 Kata » de Bafut et de leurs homologues de Mankon a eu lieu le dimanche 26 septembre 2021 sur la brigade de gendarmerie d’Agyati à Bafut, dans la région du Nord-Ouest.

Selon les informations recueillies par la rédaction de infoscameroon , les assaillants ont tué un gendarme avant d’emporter tout le matériel de guerre dans leur fuite.

Dans une vidéo publiée à cet effet sur les réseaux sociaux, les sécessionnistes ont exhibé leur butin de guerre, notamment deux fusils AK47, des vêtements militaires, des vêtements de sport et d’autres matériels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici