Cameroun : une source familiale annonce le successeur du roi des Bamoun voici les détails

Quelques heures seulement après l’annonce du décès du sultan Nabil Mbombo Njoya, la presse annonce son successeur. Selon le site d’informations 237online.com, le prochain roi des Bamoun se nomme Nabil Mbombo Njoya. Il vient ainsi de succéder à son père, le sultan roi des Bamoun, Ibrahim Mbombo Njoya, décédé ce jour à Paris en France, des suites de maladie.

Le nouveau sultan roi des Bamoun est âgé de 28 ans. Diplômé de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature ( Enam), il est directeur de cabinet du gouverneur de la région du Sud.
Nabil Mbombo Njoya succède ainsi à Ibrahim Mbombo Njoya mort ce lundi, 27 septembre 2021, à l’âge de 83 ans.

L’information est confirmée de sources familiale selon le journaliste de Jeune Afrique Franck Foute. « Mbombo njoya Nabil, diplômé de l’Enam âgé de 28 ans, actuel chef de cabinet des services du gouverneur du Sud, désigné nouveau roi des Bamoun », a-t-il publié sur son compte Twitter avant faire un démenti quelques minutes après: « Le secrétaire du palais dément cette info propagée par des sources familiales ».

Les derniers instants du roi

L’état de santé du roi des Bamoun s’est dégradée alors qu’il était en soins intensifs à Yaoundé. Informé, le président de la République Paul Biya a donné des instructions pour l’évacuation de l’ancien ministre. Le directeur du cabinet civil de la présidence de la République a fait de l’évacuation du roi Njoya sa priorité. Malgré quelques difficultés administratives, il a réussi par fournir les documents qu’il fallait pour son évacuation.

Son fils Njoya, président par Intérim à la Fecafoot ne faisait pas partie de l’équipe qui a suivi le sultan lors de son évacuation. Il était coincé à Yaoundé par la visite du président de la Confédération africaine de Football et sa suite. Après avoir honoré cet important rendez-vous, le président par intérim de la Fecafoot a pris le premier vol pour Paris. Il a passé deux au son chevet de son père avant que ce dernier ne rende l’âme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici