Les Etats-Unis ne participeront pas aux pourparlers sur l’Afghanistan en Russie

Les Etats-Unis ne se joindront pas aux pourparlers concernant l’Afghanistan qui auront lieu en Russie et se dérouleront dans le courant de cette semaine, a annoncé lundi le département d’Etat américain.

« Nous ne participerons pas aux pourparlers à Moscou », a déclaré à la presse Ned Price, porte-parole du département d’Etat lors d’un point de presse. « La Troïka-plus a été un forum efficace et constructif. Nous nous attendons à prendre part au forum à l’avenir, mais nous ne sommes pas prêts à le rejoindre cette semaine ».

M. Price a précisé que les Etats-Unis étaient dans l’impossibilité de prendre part aux discussions en raison de difficultés logistiques, ajoutant que la partie américaine soutenait toutefois ce processus.

Entretemps, le secrétaire d’Etat Antony Blinken a annoncé plus tard dans la journée que le représentant spécial pour la réconciliation afghane Zalmay Khalilzad était en train de quitter ses fonctions et qu’il serait remplacé par son adjoint Thomas West.

Le départ de M. Khalilzad, envoyé spécial pour l’Afghanistan sous les administrations Donald Trump et Joe Biden, intervient moins de deux mois après le retrait des Etats-Unis du pays.

L’envoyé spécial russe pour l’Afghanistan Zamir Kabulov a dit vendredi dernier que la Russie avait invité les Etats-Unis à participer aux prochains pourparlers sur l’Afghanistan à Moscou, qui se concentreraient sur la reconstruction après le conflit et l’assistance humanitaire.

La Russie a invité les représentants des Talibans à prendre part à la réunion prévue pour le 20 octobre. Les consultations en « format de Moscou » sur l’Afghanistan avaient été lancées en 2017 en s’appuyant sur le mécanisme de consultation de six parties entre les représentants de la Russie, de l’Afghanistan, de la Chine, du Pakistan, de l’Iran et de l’Inde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici