L’Allemagne se prépare à un pic saisonnier de la Covid-19

La hausse des nombres d’infections à la COVID-19 en Allemagne cette semaine a amené les experts à prédire un pic des infections cet automne et cet hiver.

Pour la première fois depuis la mi-mai, l’incidence sur sept jours des cas de COVID-19 en Allemagne a dépassé le seuil de 90 cas pour 100.000 habitants, atteignant 95,1, a annoncé vendredi l’Institut Robert Koch (RKI).

Ce taux d’incidence sur sept jours a fait un bond de +10 en un jour. Il y a une semaine, le taux d’incidence moyen en Allemagne était encore de 68,7, selon le RKI, qui est l’agence du gouvernement fédéral en charge du contrôle et de la prévention des maladies.

La tendance à la hausse du nombre d’incidences apparue pour la première fois en septembre a été « perceptible dans presque toutes les classes d’âge la semaine dernière », indique le RKI dans son rapport hebdomadaire publié jeudi.

Le nombre quotidien de nouvelles infections de COVID-19 a également augmenté, avec 19.527 nouveaux cas enregistrés en 24 heures, contre environ 8.000 il y a une semaine, selon le RKI.

« Cette augmentation du nombre de cas devrait encore s’accélérer dans le courant de l’automne et de l’hiver », a mis en garde le RKI dans son rapport hebdomadaire.

Bien que les chiffres d’infection à la COVID-19 soient à la hausse, une étude récente du cabinet d’étude de marché YouGov montre que près d’un Allemand sur d’eux n’est pas du tout ou n’est que très peu inquiet du risque d’être infecté, que ces personnes aient été vaccinées ou non.

Près de 55 millions de personnes étaient pleinement vaccinées en Allemagne à la date de jeudi, portant le taux de vaccination du pays à 66,1%, selon le RKI.

« Le faible taux de vaccination contre la COVID-19 en Allemagne pourrait s’avérer coûteux pour le système de santé », a mis en garde jeudi l’Institut Kiel d’économie mondiale (IfW Kiel), soulignant qu’un taux de vaccination plus élevé signifierait une réduction des coûts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici