Mairie de Douala 5ème: Un jeune homme perd la vie dans les eaux de Makepe Missoke.

Selon les informations recueillies sur place, François G, âgé de 21 ans, a été emporté par les eaux de la rivière Ngongue au lieu dit pont cassé à l’entrée de Makepe Missoke.

Le drame se serait produit vendredi matin alors qu’une pluie diluvienne tombait dans la ville; Ce qui n’a pas découragé le jeune homme qui, comme chaque matin s’est mis en route, refusant d’emprunter une moto qui aurait pu le laisser de l’autre côté du pont. 

Les témoins de la scène indique que “:  François G au lieu de payer 100 F  pour la traversée, a préféré affronter l’obstacle en marchant sur les tuyaux installés sur le cours d’eau, arrivé à la fin du parcours, un pied de sa babouche est tombé dans l’eau et en voulant la rattraper, il a glissé et est tombé dans le courant qui l’a emporté aussitôt..

On a vu comment il se débattait, cherchant à prendre appui sur quelque chose mais en vain, le courant était très fort et nous n’avons même pas entendu ses appels au secours…

Quelques personnes ont bien essayé de se lancer à sa poursuite mais comme je ne fais que le dire, la pluie était violente, le courant d’eau aussi donc à un moment, nous l’avons perdu de vue”.

Une malheureuse situation que les populations vivent depuis un peu plus de quatre mois  

Selon les riverains, “Depuis la chute du pont survenue il y a 4 mois environ, suite aux fortes pluies qui s’abattent sur la capitale économique, la situation est très compliquée, les populations qui y vivent font face aux difficultés liées à la traversée…”. 

L’implication des autorités pour retrouver le jeune homme 

“Les uns et les autres refusent de se déclarer à propos”, révèle Ategue Jean – Marc  “mais nous n’avons plus beaucoup d’espoir de le retrouver vivant. Nous nous sommes mis à la disposition de Richard Mfeungwang – maire de la Commune de Douala 5 qui, après avoir reçu l’information est tout de suite descendu sur le terrain”. 

L’autorité municipale était accompagnée par Jacob Kiari son deuxième adjoint et ils ont supervisé les équipes qui se sont constituées, pour essayer de retrouver François G ou tout au moins son corps.

Les deux ont été rejoints une trentaine de minutes après par le sous-préfet de l’arrondissement de Douala 5ème, Anuafor Cletus Asongwe, le maire de la ville, Victor Mbassa Ndiine et le préfet du Wouri, Joseph Mboutou. 

Après plusieurs minutes d’arrêt, lesdites autorités ont tenu une réunion de circonstance question de trouver une solution provisoire afin de faciliter la circulation aux usagers du lieu dit pont cassé.

Malheureusement, il a fallu que ce drame survienne pour que tous prennent conscience du danger couru par les élèves et tous ceux qui résident dans ce quartier pour annoncer que des dispositions seront prises pour remédier à la situation.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici