Brenda Biya renie ses parents dans les réseaux sociaux : « Je n’ai jamais reçu votre amour, oubliez-moi…»

Une nouvelle sortie spectaculaire de la benjamine du couple présidentiel camerounais. Brenda Biya à travers son compte Snapchat annonce officiellement sa rupture d’avec ses parents, qui selon elle, ne lui donnent pas l’amour qu’elle mérite.

Dans plusieurs messages via le réseau social Snapchat, l’ancien élève à l’École nationale d’Administration et de magistrature dénonce le « traitement inhumain » dont serait victime, et invite tout simplement ses parents à l’oublier : « Merci papa et maman vous n’entendrez plus jamais mon nom, et je m’en fous si je meurs ici. Je n’ai jamais reçu votre amour. Le pouvoir monte à la tête. Votre enfant ne vous aime plus. Et je m’en fous je le dis bien. Si vous me traitez comme vous traitez n’importe quel camerounais ou le peuple anglophone je m’en fous ! L’argent ne peut pas m’acheter. Vous pouvez m’oublier », a-t-elle formulé dans la soirée du dimanche 7 novembre 2021.

Brenda Biya avance comme arguments, le manque d’affection et de considération de ses parents à son endroit. Une relation qui ne ressemble à rien d’une relation « parents-enfant ».

Un nouveau cri de désespoir de la jeune Brenda qui a pris l’habitude de partager son quotidien avec ses abonnés via Snapchat et Instagram. Constamment en larmes et en colère, elle semble fatiguée du rythme de vie présidentiel.

Récemment encore, elle avait expliqué dans un direct Instagram être fatiguée d’avoir des gardes du corps qui l’empêchent de sortir ou même d’aller à l’hôpital alors qu’elle faisait une crise d’asthme. Elle étouffe et à interdiction de sortir de chez elle. Ses multiples appels à l’aide à l’endroit de ses géniteurs sont restés lettre morte. Elle vit entourée des domestiques qui la surveillent et elle ne voit presque jamais ses parents pour pouvoir leur expliquer ce qui lui arrive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici