Le Cameroun renforce la traque contre le poulet et porc congelés interdits d’importations

Les assurances sont données par la déléguée régionale de l’Élevage pour le Centre.

« Nous avons reçu du ministre les instructions pour renforcer la surveillance, pour travailler avec des administrations partenaires comme la douane et le ministère du Commerce, pour traquer ces contrebandiers », a révélé dans les colonnes du quotidien national bilingue Cameroon TribuneRose Eliane Penda, la déléguée régionale de l’Élevage pour le Centre.

En effet, ces instructions du ministre Luc Magloire Mbarga Atangana font suite à une saisie le 2 novembre 2021, dans la ville d’Ebolowa, région du Sud, d’une cargaison de 62 cartons de découpes de poulets congelés, en provenance de la Guinée équatoriale.

C’est pour protéger la santé des populations et de développer les filières locales que le gouvernement a interdit les importations de ces poulets et autres porcs congelés.

Sur le terrain, les éléments de la douane ont du pain sur la planche dans la mesure où les consommateurs semblent à l’aise avec les produits qui leur sont vendus à vil prix.

Par exemple, selon les ménagères, le kilogramme de porc congelé peut s’acheter à 1600 FCFA sur le marché, contre 2300 à 2500 FCFA pour la même quantité de porc camerounais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici