Département de la Lékié : Madame le proviseur du lycée de Pongsolo est décédée !

La quarantaine sonnée, madame le proviseur quitte définitivement l’enseignement des suites d’une courte maladie. 

 Les élèves et parents du lycée de Pongsolo ont le cœur saignant depuis l’annonce du décès de leur proviseur Mme Leka Tsanga Julie, décès survenu des suites d’une courte maladie dans la matinée du mardi 16 novembre 2021.

Portait d’une dame exemplaire

« Madame Agatha » comme l’appelaient ses élèves, a pris les commandes il y a à peine trois ans, de ce lycée situé dans l’arrondissement d’Evoudoula, département de la Lékié, région du Centre.

Il n’a pas fallu toute une éternité à l’épouse de sieur Messanga Messanga pour « bâtir » et « relever » cet établissement d’enseignement secondaire général, comme l’attestent les témoignages recueillis par la rédaction de Lebledparle.com.

Avec Leka Tsanga Julie, nous ont confié nos sources, les élèves du lycée de Pongsolo ont réintégré les valeurs de politesse, ponctualité, discipline, assiduité…Avec la défunte, s’il vous arrivait d’être renvoyé de l’établissement, il ne servait à rien de rôder tout autour car la décision restait inchangée, votre sort était scellé.

« C’était une dame qui ne négociait pas avec les élèves récalcitrants…C’est une grosse perte pour nous…», se morfond l’un des collègues de la disparue.

« Le bon exemple vient du haut », a-t-on coutume de dire. Madame le proviseur en était la démonstration. Malgré l’état piteux de la route qui mène au lycée de Pongsolo, l’enseignante chevronnée se voyait contrainte moralement d’aller remplir ses obligations professionnelles.

Pour l’heure, le programme des obsèques n’est pas rendu disponible, le corps de Leka Tsanga Julie se trouve à la morgue. La communauté éducative de Pongsolo pleure. Elle est désormais orpheline de sa « mère » à cause de cet impitoyable destin qui n’épargne personne : la mort.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici