Côte d’Ivoire : qui va succéder à l’ex-ministre de l’Administration territoriale Sidiki Diakité ?

Selon nos informations, les ministres Sansan Kambile de la Justice, ou Vagondo Diomandé de la Sécurité et protection civile sont pressenties à ce poste.

Les tractations en vue du remplacement de Sidiki Diakité, ancien ministre ivoirien de l’Administration du territoire et de la Décentralisation sont lancées.

Dans les coulisses, apprend-on, Alassane Ouattara devra nommer un ministre intérimaire, lequel devra « conduire » les opérations de vote, prévu le 31 octobre 2020. Dans la short-List, figurent des noms comme Sansan Kambile de la Justice, ou Vagondo Diomandé de la Sécurité et protection civile.

Sidiki Diakité atteint d’un malaise

Ce proche d’Alassane Ouattara est décédé le 23 octobre, à la veille de sa rencontre avec Kuibert Coulibaly, le président de la Commission électorale indépendante. Ce jour-là, au moment de quitter sa résidence de Riviera M’Badon pour rejoindre ses nouveaux bureaux de Cocody-Ambassades, Sidiki Diakité semble embonpoint.

Il préparait des dossiers avant un rendez-vous avec le président de la République. Dans la cour de ses bureaux, il est pris d’un malaise qui, malheureusement va le conduire à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (Pisam). Il décède quelques minutes plus tard.

Fait commandeur de l’Ordre national

Avant son inhumation à Grand-Bassam, Sidiki Diakité est fait commandeur de l’ordre national. C’est lundi, que le ministre Sidiki Diakité a été inhumé au cimetière de Grand-Bassam, après une prière à la grande mosquée de la ville.

Quelques heures plutôt, la nation lui a rendu une cérémonie d’hommage sur le parvis de la Primature, en présence de Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien et de son épouse.

Plusieurs membres du gouvernement, des membres de la famille éplorée ainsi qu’un parterre de personnalités civiles, politiques et militaires ont pris part cette cérémonie. Il était très impliqué dans l’organisation de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici