Demonstrators carry signs during a protest against perceived discrimination in favour of the country's francophone majority on September 22, 2017 in Bamenda, the main town in northwest Cameroon and an anglophone hub.. Several thousand demonstrators took to the streets in English-speaking parts of Cameroon in protest at perceived discrimination in favour of the country's francophone majority, concurring sources said. State radio announced that the authorities in the English-speaking northwest had banned all street demonstrations and internal movement within the region's departments (counties) until October 3. / AFP PHOTO / STRINGER

Kumba : la police sauve 2 séparatistes battus par la population

Les faits remontent au lundi 9 novembre 2020.

Selon nos sources, la police a sauvé de justesse deux séparatistes que la population battait a mort. Ceux-ci avaient été déshabillés. Ils avaient déjà les visages noircis. Les habitants du quartier de Buea-Road étaient décidés de finir avec eux. Ils ont été surpris après avoir volé dans un magasin, entrain de harceler les habitants.

Les deux garçons seraient sortis de leur cachette à la tombée de la nuit, et se sont rendus dans la rue Chako où ils ont habilement fait irruption dans un magasin.

 «Ils sont d’abord allés dans un certain magasin ici, rue Chako. Après avoir opéré là-bas, ils ont marché dans la rue pour demander de l’argent aux passants au nom d’Amba. En fait, ils ont arrêté des gens à l’entrée du quartier pour demander un soutien, se présentant comme des combattants séparatistes », a déclaré un habitant au courant de l’incident.

Vigilants, les jeunes du quartier se sont mis à couvert et ont rassemblé les garçons. Ils ont eu du mal à s’échapper. Ils ont été rapidement déshabillés et les gens ont déversé leur colère et leurs frustrations sur eux. On pouvait voir des machettes monter en hauteur et atterrir sur les corps des coupables. La police a été contactée et, selon les habitants, des policiers et des soldats sont arrivés rapidement. Les deux hommes ont été emmenés en garde à vue où ils devraient aider les autorités à retrouver leurs complices.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici