Cameroun – Sanction: Suite à l’hécatombe de Ndikiniméki, le ministre des Transport suspend l’agence ‘‘Avenir Voyages’’

Agence Avenir Voyages FacebookLa compagnie a écopé d’une suspension d’un mois, à titre conservatoire.

Dans un communiqué publié ce 29 décembre 2020, le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, annonce la suspension pour un mois, de l’agence de transport routier dénommée ‘‘Avenir Voyages’’, impliqué dans le terrible accident de la circulation ayant fait plus de 35 morts et 18 blessés graves sur l’axe Yaoundé-Bafoussam.

La compagnie est suspendue, lit-on, pour «violation grave de la réglementation en vigueur ayant manifestement conduit à l’accident susmentionné».

Le ministre précise que cette sanction est une mesure conservatoire, qui n’exclut pas d’autres sanctions administratives et judiciaires à l’encontre de la compagnie Avenir Voyages à l’issue des enquêtes en cours.

Dans la nuit du 26 au 27 décembre, un bus de cette agence de transport interurbain transportant 70 passagers, a violemment percuté un camion au lieu-dit Pont Nomale dans la localité de Ndikiniméki. Les premiers éléments de l’enquête mentionnent un excès de vitesse du conducteur du bus.

Suspension de l’agence Avenir Voyages(c) MINTRANS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici