Cameroun : Paul Biya déprogramme les vœux de nouvel An

Le président de la République du Cameroun, ne recevra pas au salon des ambassadeurs et à la salle des Banquets du Palais de l’Unité, les vœux de bonne année des membres du corps diplomatique accrédités au Cameroun et des corps constitués nationaux comme il est de coutume depuis une trentaine d’années.

Les Camerounais n’auront pas droit à la cérémonie transmise en direct à la télé des vœux de nouvel An au président de la république, Paul Biya et à la première dame Chantal Biya.  C’est la substance de deux communiqués signés ce lundi 4 janvier du directeur du cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo.

« Les vœux de nouvel An aux membres du corps diplomatique et des corps constitués nationaux ». Sans évoquer de raisons, on pourrait justifier cette annulation par la pandémie du coronavirus qui impose le respect des mesures barrières.

D’après une certaine opinion, c’est l’occasion de faire des économies en boissons, nourriture, décoration etc. L’on apprendra par exemple qu’en 2019, un milliard FCFA avait été débloqué pour l’achat des boissons de fêtes.

Retour sur les années précédentes

La première partie est souvent consacrée à l’allocution du doyen du corps diplomatique, puis du discours du chef de l’Etat. C’est souvent l’occasion pour Paul Biya de donner sa position sur la marche du monde, et partant celle de son pays.

D’habitude, l’acte 2 de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel An se déroule dans la salle des banquets du Palais de l’Unité. Ici, ce sont les membres de près de 35 délégations, représentant les corps constitués nationaux, qui serrent  la main au président de la République.

Il n’y aura pas, par exemple, comme l’an dernier, la présence de la délégation du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR), conduite par son coordonnateur Francis Fai Yengo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici