Zimbabwe : 10 000 personnes aux arrêts pour défaut de port de masque

La police du Zimbabwe a arrêté 10 000 personnes au cours de la semaine dernière pour ne pas avoir porté de masque en public et 16 000 autres pour avoir bafoué les restrictions de confinement visant à freiner la propagation du coronavirus, selon les autorités.

La plupart des délinquants ont été condamnés à payer une amende pour aveu de culpabilité, a indiqué le site privé NewZimbvbawe.com.

Un verrouillage strict est entré en vigueur le 5 janvier après que les cas aient doublé le mois dernier en raison des rassemblements de la saison des fêtes et du trafic en provenance de l’Afrique du Sud voisine, qui connaît une deuxième vague importante du virus.

Le plus grand nombre de décès quotidiens dus au coronavirus – 38 – a été enregistré mercredi. Actuellement, plus de 9 000 personnes sont atteintes de Covid-19.

La recrudescence des cas a menacé de submerger les services de santé, et les travailleurs de la santé ont été touchés par une pénurie d’équipements de protection alors qu’ils luttent pour faire face à une augmentation du nombre de patients, rapporte le journal public Herald.

Les travailleurs de la santé ont été frappés par une pénurie d’équipements de protection individuelle (EPI) adéquats alors que le nombre de patients augmente.

Au total, il y a eu plus de 34 000 cas de Covid-19 et près de 600 décès depuis que le premier cas a été détecté en mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici