Fecafoot : Seize membres dont Seidou Mbombo Njoya ont été provisoirement suspendus par le Comité Exécutif

En plus de lui, les personnes ci après sont elles aussi concernées 

Aboubakar Alim Konaté – Joshua Oshi – Mme Eko Mendomo Céline – Abbo Mohamadou – Kadji Gilbert – Balack John – Mvogo Fabien – Mme Yvonne Asta – Boubakary Bello – Nsangou Nkoma Mohamma – Andjanda Saha Flagelle – Akiri Benoît – Yakam Gilbert – Kouedem François – Banlack Benjamin Didier.

Ils sont entre autres accusés d’ « Avoir violé les statuts de la Fecafoot (Article 3 et 78) et ceux de la Fifa (Articles 14 et 59) de manière grave et répétée, notamment les dispositions relatives à l’interdiction de saisine des tribunaux ordinaires et celles relatives à l’obligation de respecter les décisions du Tas, les personnes dont les noms suivent sont provisoirement suspendues de toute activité en relation avec le football en attendant la prochaine session de l’Assemblée Générale de la Fecafoot, conformément à l’article 45 alinéa 1 des Statuts de la Fecafoot.

Par ailleurs,

« Le Comité Exécutif Provisoire tient à appeler l’attention de tous les dirigeants des clubs affiliés à la Fecafoot, par exemple ceux du football professionnel, du football amateur ; du football féminin et du football des jeunes sur les risques qu’ils encourent en prenant part à des compétitions organisées par des personnes dépourvues de mandats.

Des décisions prises à l’issue de la réunion du Comité Exécutif Provisoire tenue ce Jour à Yaoundé et qui portait sur quatre principaux points :

L’examen de la situation créée par l’usurpation des fonctions de président et de membres du Comité exécutif de l’instance faîtière du football Camerounais par Seidou Mbombo Njoya et ses colistiers ;

L’examen des modalités de réintégration des organes élus en 2009 au sein des ligues régionales et des ligues départementales conformément aux sentences arbitrales devenues définitives ;

L’examen des modalités de reprise des compétitions de football professionnel conformément aux élections du Tribunal Arbitral du Sport ;

L’examen de la situation du joueur André Onana, gardien de but des Lions Indomptables…    

Au cours de la rencontre présidée par le Sénateur Albert Mbida,  les participants qui se sont appuyés sur les dispositions de l’Article 42 des Statuts de la Fecafoot ont affirmé que :

« Les compétences de la Ligue de football Professionnel du Cameroun prévues à l’Article 9 alinéa 1 des Règlements Généraux de la Fecafoot, notamment celles relatives à l’organisation des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2, sont pleinement rétablies, conformément à l’Ordonnance de mesures super provisionnelle rendues par la Présidente de la Chambre arbitrale d’appel du Tribunal Arbitral du Sport en date du 20 Novembre 2020…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici