La Fecafoot condamnée à payer 206 millions FCFA à Clarence Seedorf

Clarence Seedorf l’ancien sélectionneur des Lions indomptables recevra cette somme de 206 millions de FCFA pour rupture abusive de son contrat.

La FIFA a donné gain de cause à Clarence Seedorf dans l’affaire qui l’opposait à la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). L’instance faîtière du football mondiale condamne la FECAFOOT à verser la somme de près de 316000 € soit 206 millions de FCFA à Clarence Seedorf pour la rupture de son contrat avec la sélection des Lions indomptables qui a été jugée abusive.

On se rappelle que le néerlandais Clarence Seedorf avait été limogé de son poste de sélectionneur de l’équipe fanion des Lions indomptables, après la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 qui s’est jouée en Egypte. Informant l’opinion, la FECAFOOT dans son communiqué avait indiqué se baser sur les clauses du contrat de Clarence Seedorf et Kluivert pour interrompre leur collaboration.

«Après, d’une part, consultation des membres du Comité Exécutif, et d’autre part concertation avec le Ministre des Sports et de l’Éducation Physique, suite à la sortie prématurée de la Sélection nationale masculine de football « A » (séniors fanion) du Cameroun, « les Lions Indomptables », la Fédération Camerounaise de Football a, conformément aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats de travail respectifs, décidé de mettre fin aux fonctions de l’entraîneur – sélectionneur, Clarence Clyde SEEDORF et de l’entraîneur adjoint, Patrick Stephan KLUIVERT à compter de ce jour », avait écrit la FECAFOOT à cette époque.

Il faut rappeler que Clarence Seedorf a remplacé Hugos Broos à la tête de l’équipe nationale des Lions indomptables, lui-même limogé en fin 2017, pour ne pas avoir réussi à qualifier le Cameroun pour le Mondial 2018 en Russie. Le néerlandais est donc devenu coach des Lions le 10 août 2018. Il avait pour adjoint Patrick Stephan Kluivert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici