Chers abonnés bonjour et bienvenus à cette autre synthèse des titres de presse généraliste et spécialisée. Plusieurs informations font la Une de l’actualité nationale ce matin. Ci-dessous, nous vous faisons l’économie…

Les en kiosque ce 1er mars 2021 (c) Lebledparle.com

Démarrons notre périple matinal avec Cameroon Tribune qui dans son numéro de ce jour, fait l’état des lieux de la coopération Cameroun — Turquie. Revenant sur l’audience du président de la République accordée à l’ambassadeur de Turquie au Cameroun arrivé en fin de séjour, notre confrère relève que les deux personnalités ont fait le point « d’une coopération bilatérale en plein essor ».

Mutations dans sa livraison en kiosque revient sur l’œuvre de Pascal Monkam, industriel camerounais décédé samedi 27 février 2021 en Afrique du Sud. Propriétaire de la chaine hôtelière La Falaise, notre confrère nous apprend que ce bâtisseur a commencé sa carrière par « le petit commerce ». En page 5 du quotidien Mutations, vous trouverez l’hommage de son fils, Alain Christian Monkam.  

L’Oeil du Sahel en kiosque révèle que la Commission nationale anticorruption enquête sur les recrutements à l’Agence de Régulation des Télécommunications (ART).

Essingan annonce une grève générale dès ce lundi 1er mars 2021 sur le site chantier de construction du barrage de Nachtigal, à Batchenga dans le département de la Lékié, région du Centre. La principale raison étant qu’en plus des résolutions non respectées issues des dernières concertations avec le gouverneur du Centre et le « constructeur esclavagiste », le personnel « dénonce les conditions de travail, la prise en charge sanitaire, la violation des différents contrats, les disparités salariales, les journées de travail interminables… », peut-on lire dans les colonnes du journal de Marie-Robert Eloundou.

« Vincent Bolloré risque 5 ans de prison fermes ». C’est ce qu’indique le journal Repères dans sa publication de ce matin. Dans son développement en page 3, il en ressort que le milliardaire français avait négocié avec le parquet national financier un « plaider-coupable assorti d’une simple amende de 375 000 euros soit plus de 245 millions de FCFA dans une affaire de corruption au Togo et en Guinée Conakry ». Le 26 février dernier, le tribunal de Paris a refusé d’homologuer cet accord. Les détails sont à lire dans Repères en kiosque.  

Le journal de Jean-Pierre Amougou Belinga, L’Anecdote est aussi en kiosque et parle de la déstabilisation du Cameroun par des groupes de pression tapis à l’étranger. Selon lui, au moment où des puissants lobbys « manœuvrent activement aux États-Unis pour des sanctions contre le Cameroun, de certains responsables, et la suspension des rapatriements des leaders séparatistes impliqués dans les meurtres et autres crimes contre l’humanité en zone anglophone, 62 députés signent une pétition adressée au Congrès américain pour pester contre la protection dont jouissent les donneurs d’ordre des massacres des populations du Nord-ouest et du Sud-ouest et appellent le gouvernement américain a refouler à la frontière, tous ceux qui sont en délicatesse avec l’immigration », écrit L’Anecdote.

InfoMatin de ce matin informe que Joshua Osih est en guerre contre son camarade politique Jean-Michel Nitcheu et le leader du MRC, Maurice Kamto. Dans un commentaire en sa page 3, le quotidien de Dieudonné Mveng formule : « Le premier vice-président du SDF rabat le caquet à Kamto et Nitcheu. Lesquels font la publicité, à moindres frais, sur le dos de la crise. Le député patriote [Joshua Osih Nlr] fustige aussi les propagandistes mal inspirés qui font la promotion du conflit et lui prêtent les atomes crochus avec le régime de Yaoundé ».

Émergence dans une enquête parue en sa page 5, donne les dessous de la lettre du secrétaire général à la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh sur « ordre du président de la République » interdisant le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières de procéder à toute vente ou attribution relevant du domaine privé de l’État, à moins qu’elle ne bénéficie de son « très haut accord formel ».

Dans un contexte où le budget d’investissement public affiche ces dernières années, des performances peu satisfaisantes, le quotidien l’Économie renseigne qu’un guide pour optimiser l’exécution du BIP 2021 a été élaboré par le ministère de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

Le Financier d’Afrique de Boniface Tchuenkam parle santé publique ce matin, et relève les critiques du Gicam sur la couverture santé universelle. Se basant sur les insuffisances évoquées par le patronat, notre confrère note que le secteur privé n’est pas rassuré sur la gestion et le fonctionnement de cette couverture qui va nécessiter plus de 1300 milliards de FCFA pour sa mise en œuvre dans le pays.

Dans le secteur bancaire, EcoMatin de ce matin nous informe que l’État du Cameroun, pour sauver la NFC Bank et UBC de la faillite, a injecté un montant de 47 milliards de FCFA. L’information donnée par notre confrère est contenue dans une note du secrétaire général à la présidence de la République, adressé au secrétaire des services du Premier ministre datée du 18 février 2021.

Le journal Le Reporter Hebdo revient sur le premier anniversaire de Roger Tafam, aux commandes de la mairie de ville de Bafoussam dans la région de l’Ouest célébré sa première année à la tête de cette institution jeudi dernier, le magistrat municipal a réaffirmé son engagement à continuer à œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

Merci, chers abonnés, d’avoir été des nôtres ce matin. À demain pour une nouvelle aventure…

Copyright (c) : Une édition réalisée par le journal en ligne Lebledparle.com

La revue de la presse camerounaise est éditée tous les matins par les journalistes du média Lebledparle.com et nous demandent un travail considérable. Nous demandons à tous les médias numériques et traditionnels ainsi que les pages administrées sur les réseaux sociaux qui nous copient d’être professionnels et de systématiquement citer leur source en mettant un lien vers notre site ou la mention ci-dessus chaque fois qu’ils reprennent notre article. Sans quoi nous nous trouverons dans l’obligation de faire valoir nos droits. Merci pour votre compréhension. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici