Dr Fridolin Nke : « la sortie de Ngo Issi contre Me Alice Nkom n’honore pas la représentation nationale »

Pour le philosophe, la députée du PCRN aurait dû tenir sa langue.

La députée du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) Rolande Ngo Issi a adressé une lettre ouverte à Me Alice Nkom au sujet de ses déclarations sur l’honorable Cabral Libii. Dans ladite lettre, l’honorable vole au secours du président du PCRN, tout en donnant des leçons à l’avocate.

« Les prédictions en politique ma chère grand-mère n’ont jamais fonctionné. A titre de rappel, vous ne nous donniez même pas 1% à l’issue de la présidentielle de 2018 nous avons multiplié ce pourcentage. », écrit-elle.

Elle ajoute : « Vous avez prédit un échec lamentable aux élections locales, nous avons eu une victoire que plusieurs partis politiques en si peu de temps n’ont pas réussi à avoir cette performance. Ceci devrait vous renseigner sur notre engagement en politique; nous y sommes pour diriger ce pays et tenez-vous bien nous allons le faire (….) Mon conseil si je pourrais me permettre c’est de songer à une retraite bien méritée après les multiples combats menés. Il serait judicieux de prendre du recul pour vous consacrer à des choses moins exigeantes et plus lucratives.»

Contrarié par lettre ouverte de Rolande Ngo Issi, Dr Fridolin Nke a immédiatement réagi. Pour le philosophe, « la sortie de Mme Ngo Issi contre Me Alice Nkom est un amas purulent de désinvolture, de platitudes et d’espiègleries qui n’honorent pas la représentation nationale. Souillant, déshonorant!!! « 

Passe d’armes

Il faut rappeler que la passe d’arme entre Me Alice Nkom et Cabral Libii comme dans une interview accordée à chaine de Tv camerounaise le 13 avril 2021.  Lors de cet entretien, l’avocate  estime que le jeune député n’aurait pas dû participer aux élections législatives et municipales de février 2020.

En prenant part à cette échéance, dit-elle, le député a fait preuve de naïveté : « J’ai peur justement parce que j’aime beaucoup Cabral Libii, mais il est naïf parce que s’il n’était pas naïf il ne serait pas allé aux élections. S’il n’était pas naïf, il ne serait pas là entrain de dire « je suis le député… », a-t-elle indiqué.

En réaction, le président national du PCRN a tweeté le mercredi 14 avril 2021 : « Née en 1945, elle est de 4 ans l’aînée de mon père. Le temps elle en a eu ! Me Alice Nkom en a fait un si bon usage politique au Sdf, puis au Rdpc et pour d’illustres causes…qu’elle pense que sa parole est évangile. Je respecte. Mais, la sénescence n’est pas toujours lucide ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici