« En cas de vacance de pouvoir, Niat qui croule sous le poids de l’âge, ne pourra pas assumer la transition » – Idée

C’est le regard du Dr Modestine Tchatchouang, analyste politique de notre landerneau.

Dans une récente sortie sur sa page Facebook ce mardi 27 avril 2021, Dr Modestine Tchatchouang remet sur la table du débat, la problématique de la succession dynastique au Cameroun.

« Si pendant très longtemps, les accusations d’une succession de gré à gré au Cameroun ne trouvaient pas un réel fondement logique, tellement le fils du président Biya semble loin de la sphère politique, la crise qui a précédée l’assassinat d’Idriss Deby au Chad vient d’ouvrir la boîte de Pandore, en remettant ce débat au cœur de l’actualité », rappelle l’ancienne partisante de Maurice Kamto.

Mouvement Frankistes

« En effet, Paul Biya a été le tout premier président d’Afrique à soutenir et accompagner le président Macron dans la violation de la constitution tchadienne pour installer le fils de Deby au pouvoir. Serait-il donc entrain de nous annoncer indirectement qu’il se prépare aussi à laisser le pouvoir à son fils en violation de la constitution camerounaise », poursuit celle-ci.  

Elle croit d’ailleurs que la sortie de terre du Mouvement Frankistes n’est pas fortuite. « À bien réfléchir, nous voyons de plus en plus le mouvement des Frankistes (soutien à Franck Biya pour succéder à son père)…En outre, le fait que le successeur constitutionnel Niat soit tout autant si ce n’est plus âgé que Biya n’est-il pas une stratégie politique ? », s’interroge celle qui pense que le président du Sénat sera incapable d’assurer la transition.  

Niat

« Car, il est évident qu’en cas de vacance de pouvoir, Niat qui non seulement croule sous le poids de l’âge, mais aussi très malade ne pourra pas assumer la transition. C’est probablement là qu’on risquera d’assister à un scénario comme ce que nous voyons en ce moment au Chad avec l’appui de la France. Quoi qu’il en soit, restons très vigilant, car notre pays qui est à la croisée des chemins s’achemine sans doute vers une zone de très violente secousse », conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici