Nécrologie : décès de l’ancien délégué du gouvernement Joseph Pokossy Ndoumbè


Il est décédé dans la nuit du mardi à mercredi 28 avril 2021 des suites de maladie.

L’ancien délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala (1989 – 1996), Joseph Dipita Pokossy Doumbè est mort. Il est décédé dans la nuit du mardi à mercredi 28 avril 2021 des suites de maladie, selon plusieurs sources.

L’ancien pharmacien était président du conseil d’administration des Aéroports du Cameroun (ADC), jusqu’à sa mort.

Né le 21 août 1932 à Bonamikengue dans le canton Akwa à Douala, il obtient le CEPE à l’Ecole principale d’Akwa en 1947.Ses études secondaires se passent en France au collège Jules Ferry à Coulommiers. Ensuite au Lycée Michelet à Vanves où il décroche le Baccalauréat en sciences expérimentales en 1954.

S’agissant de ses études supérieures, elles se déroulent à la Faculté de pharmacie de paris. Là-bas il sort avec le diplôme de pharmacie en 1959. Au cours de ses dernières années universitaires, Dipita Pokossy Doumbè est interne au centre hospitalier Emile Roux à Brevannes.

Parcours politique

De retour au Cameroun en 1960, il devient propriétaire de la pharmacie du centre à Douala. Il a été par ailleurs président du syndicat des pharmacies du Cameroun, président du conseil de l’ordre des pharmacies et président de l’Association pharmaceutique Interafricain (API).

Sa carrière politique commence dès les années 60 comme conseiller municipal de la commune de Douala (1962-1977). Le 7 juin 1970, le jeune fonctionnaire est élu député à l’Assemblée nationale Fédérale, et y siègera jusqu’en 1973.

Le 6 novembre 1987, il décroche le poste de 1er adjoint au délègue du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala (CUD). Puis, du 13 avril 1989 au 27 février 1996, il occupe le poste de Délègue du gouvernement auprès de la CUD.

Il est par ailleurs membre du bureau politique du RDPC depuis juillet 1992 et membre du conseil Economique et social depuis 1975.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici