Une clinique clandestine spécialisée dans les avortements démantelée à Yaoundé

Le coût des avortements pratiqués variait entre 10.000 et 50.000 F CFA en fonction de la durée de la grossesse.

La gendarmerie nationale frappe un grand coup. Les éléments de la Brigade de gendarmerie de Nlongkak, un quartier de Yaoundé, ont démantelé une clinique « clandestine » spécialisée dans la pratique des interruptions volontaires de grossesse (IVG).

C’était le 18 juin 2021 aux environs de 12 h lors d’une descente au lieu-dit Etoa-Meki où était implantée cette clinique d’un autre genre. Une opération qui « a permis de surprendre l’auteur de cette activité en flagrant délit sur une jeune fille âgée de 19 ans enceinte de deux mois. Le coût des avortements pratiqués ici variait entre 10.000 et 50.000 F CFA en fonction de la durée de la grossesse », indique la gendarmerie nationale.

Le suspect, âgé de 45 ans et ses deux assistants qui exerçaient sans aucune qualification dans un local insalubre ont été interpelés. Le matériel et les médicaments d’origine douteuse saisis, apprend-on. Sur ordre du Procureur de la République près le Tribunal de première Instance (TPI) de Yaoundé Centre administratif, ladite clinique a été fermée.

L’enquête ouverte à la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak à cet effet se poursuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici