Il avait été arrêté il y a quelques temps pour avoir fait du commerce sur la voie publique.

  Il y a de cela 2 semaines, un jeune homme a été arrêté au marché Nkololoun de Douala par les forces de l’ordre. En compagnie d’autres commerçants, apprend-on, on va leur reprocher de faire du commerce sur la voie publique puis seront conduits à la prison centrale de New Bell.

Ce dimanche, « sa pauvre maman lui rendra visite en prison, car celui-ci l’avait appelée quelques heures plutôt en lui indiquant qu’il souffre de maux de tête. Elle l’ignorait que c’est la dernière fois qu’elle verra son fils en vie car un coup de fil à 4h ce matin va réveiller sa maman et annoncer la mort de son fils en prison. », rapportent nos confrères de CamerounWeb.

Cette tragédie vient remettre au centre du débat, les conditions d’incarcération des prisonniers au sein des prisons camerounaises. Tout en rappelant dans la même lancée que la prison centrale de New-bell avait été victime d’incendie le 28 mai 2020, et avait causé des pertes en vies humaines et de lourds dégâts matériels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici